CES VERS SONT CONNUS MAIS NOUS NE SAVONS PAS, QUELQUEFOIS, A QUI ILS APPARTIENNENT

A qui venge son père, il n'est rien d'impossible

Pierre Corneille (Le Cid)

 

Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie

Pierre de Ronsard (Sonnets pour Hélène)

 

De la musique avant toute chose

Paul Verlaine (Art poétique)

 

Et rose elle a vécut ce que vivent les roses

François de Malherbe  (consolations à Du Périer)

 

Je suis le Ténébreux, le Veuf, l'Inconsolé

Gérard de Nerval  (les filles du feu)

 

Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Guillaume Appolinaire (Alcools)

 

Voici venir l'hiver tueur de pauvres gens

Jean Richepin (la chanson des gueux)

                                                                              à suivre ...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×