Voici un joli conte illustré pour les petits à l'occasion de Noël

  LE LUTIN MALICIEUX

 

 

                          Dans un endroit secret, perdu au milieu des neiges étincelantes, se cache l'atelier du Père Noël.

                          Depuis plusieurs semaines, il y règne une effervescence magique car la date du 25 décembre approche et des centaines de lutins fabriquent poupées et jouets de bois pour les enfants sages du continent.

                          Tous, avec entrain, chantent des cantiques, assemblent, colorent ces cadeaux merveilleux qui mystérieusement trouveront place sous les sapins lumineux. Le Père Noël contrôle ce petit monde joyeux et de sa grosse voix accompagne les lutins remplissant sa hotte des paquets enrubannés.

                          Tout se passe dans l'harmonie et pourtant, oui, voilà un lutin "malicieux", chargé de déchiffrer les lettres adressées au Père Noël par les enfants. Mais là, il est perplexe ! il lit et relit la lettre de Petit Jean et il semble très embété. Pourquoi ?

                           Parce que Petit Jean ne demande ni voiture, ni château-fort, ni sucrerie; non, ce qu'il aimerait c'est  UN AMI  !

                           Un ami ? Lutin "malicieux" secoue son chapeau à grelots et ses petites ailes frémissent de contrariété.

                           Dans l'atelier, les jouets s'entassent mais il a beau regarder de tous côtés, il n'en voit aucun qui corresponde au souhait de Petit Jean. Et puis, soudain, il a une idée mais il sait que le Père Noël leur a interdit de s'en servir.

                           Lorsque le soleil paraît, les lutins fatigués regagnent leur maison et s'endorment sauf Lutin "malicieux"

                           Il se glisse jusqu'à l'atelier et entre en frissonnant.

                           Plus de musique, plus de chants, rien que des jouets à peine terminés attendant que les lutins les parent de papiers dorés.

                           Il fait le tour de l'immense pièce, cherche, farfouille, trifouille quand soudain le voilà !

                             Il transporte triomphalement sur la grande table de travail un bel ours en peluche.

                             Oh ! par n'importe quel ours !

                             Il a choisi le plus doux, celui dont les yeux sont les plus tendres, les pattes les plus caressantes.

                              Lutin "malicieux" prononce la formule magique :

                             " Que cet ours de peluche devienne un être vivant pour Petit Jean et qu'il sache toujours l'écouter et le conseiller"

                               Alors, un éclair foudroie l'ours et il se met à parler au lutin, très fier de son courage.

                                 Lutin "malicieux" habille le nouvel ami de Petit Jean de papier coloré, de rubans argentés et écrit son prénom sur ce cadeau "très spécial".                                 

                                 La veille de Noël, le Père Noël monte dans son traîneau, dit adieu aux lutins et s'élance dans les airs tiré par les rennes aux nez rouges qui lui permettent de franchir les distances en un instant.

                                    Seul, Lutin "malicieux" remarque la patte de l'ourson qui s'agite pour lui dire au-revoir.

                                     Voilà la maison de Petit Jean. Il dort à poings fermés, rêvant à son ami de NOEL.

                                      Le Père Noël s'engouffre par la cheminée et glisse jusqu'au foyer. Il dépose le cadeau et disparaît.

                                        Au petit matin, Jean découvre le plus mignon des ours mais sa surprise est plus grande encore quand celui-ci lui murmure :

                                       " S'il te plaît, adopte-moi ! "

Commentaires (1)

1. chantal 21/10/2007

coucou,
Un petit poeme de Noel,qui j'espère plaira à Clémence. Cela lui permettra de patienter jus'quà ce jour merveilleux pour les enfants.
gros bisous à tous.
chantal

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau