Poème sur ma belle-mère

      LE JARDIN DE SUZANNE

 

 

 

Il pleut sur le jardin et Suzanne se souvient
Le temps de la jeunesse est désormais bien loin
Ses pauvres mains flétries ne retiennent plus rien
Et elle reste là, immobile dans son coin

Il pleut sur le jardin, jardin qu'elle aimait tant
Rempli de mille fleurs et d'odeurs de printemps
Où sont les rires joyeux de son petit-enfant
Qu'elle appelle son petit bien qu'il ait 32 ans

Il pleut sur le jardin, les gouttes sur les roses
Ruissellent et lui rappellent l'amour de son mari
Sa tendresse, leur jeunesse et tant de belles choses
Aujourd'hui disparues depuis qu'il est parti

Il pleut sur le jardin comme hier et demain
L'horloge de sa vie égrène les secondes
Les yeux sur le cadran, le coeur plein de chagrin
Elle redoute l'instant où elle quittera ce monde

 

Commentaires (19)

1. Gaston 23/11/2010

Magnifique poème sur la vieillesse

De plus, votre site est fort agréable, on apprend pleins de choses, on s'amuse, on se détend - bravo Michelle

2. leroy 09/11/2010

ton site est super je le garde !!!super super merci

3. typhaine 10/10/2010

je trouve que le poeme et jolie:

4. Ghislaine (site web) 08/08/2009

[b][/b]
Bonjour Michelle,

Je n'ai pas vu mourir ma mère ni mon père ni aucun de membres de ma propre famille... Mais j'ai vu partir ma belle mère qui était belle pas son âme et son coeur. J'ai vu partir mon beau père qui était un homme três bon, et j'ai vu partir brusquement mon beau frère à 57 ans de infarctus massif.
Je suis de nul part et je suis de partout. Je suis allée où me portait le vent pour poser mes valises sur la Côte d'Azur ou je vis depuis que je me suis mariée voilà bientôt 41 ans.Nous avons élevé nos deux enfants: fille et garçon qui on respectivement: 3 et 4enfants. Nous sommes grand-parends de 7 petits enfants dont le plus grand à 16 ans 1/2. Nous sommes de paisibles retraités sans histoire. Nous habitons notre villa qui est devenu immence depuis que tout ce petit monde à déserté le nid familiale pour construire le leur... Ca fait vide! Ma fille à 40 ans et mon fils 37. Je passe mon temps à écrire: c'est là ma passion. Et je commence à regretter le temps des cerises et le temps de mes jeunes années. J'ai 62 ans et mon époux, 65. Bonne journée à vous! Ghislaine

5. chaymae 01/07/2009

j'aime ma maman

6. soso37 06/06/2009

super trop beau poème pour la personne a qui il est destiné
trop vraiment super cool ce poème

7. tiffany (site web) 14/02/2009

prend mon adresse il et trés beau ton poeme je suis comme toi mes parents sont divorser si tu veux que ons parle il n'y a pas de soucie au contraire

8. sophie 14/02/2009

très jolie poème

9. miss (site web) 30/01/2009

merci beaucoup bisou sa fait peleure

10. Michelle 24/01/2009

En réponse à YLLA, je voudrais ajouter que la réciproque est vraie aussi : les belles-mères font les belles-filles.
Avant d'être ma belle-mère, elle était la mère de mon mari, une mère extra. Puis, elle est devenue une mamie en or pour mon fils;
Voir la rubrique "Suzanne" - ses funérailles où vous pourrez voir que cette dame était un ange.

11. YLLA 24/01/2009

Quel plaisir de trouver des mots aussi tendres pour évoquer votre "belle mère".
Moi, j'ai découvert accidentellement dans un forum ceux de ma belle fille : ma moche mère,... elle est bête à manger du foin... son fils la connaît !!!
etc...
Mon avis : je pense que ce sont les belles filles qui font les belles mères.

12. ....... (site web) 01/10/2008

trop bo le poeme

13. michelle 10/05/2008

Bonjour Nancy - c'est très difficile d'écrire un poème sur une personne qu'on ne connait pas; car dans un poème, il faut y mettre les sentiments qu'on ressent, il faut connaitre la personne, son caractère, sa façon de vivre. Tu devrais essayer; même s'il n'est pas parfait, ce poème fait avec ton coeur sera le plus beau - GROS BISOUS

14. nancy 02/05/2008

je pourai avoir un jolli poême pour ma belle mere elle a 42 ans

15. gladys 15/03/2008

s est tre jenti

16. melodie 06/12/2007

desole pour ta belle mere tu dois avoir beaucous de peine moi g perdu mon papy et ma tati

17. Michelle 28/11/2007

MERCI "BIDULE" pour ce commentaire; Ma belle-mère a vécu chez nous 5 ans; elle est décédée; dix minutes avant de mourir, je l'ai encore embrassée; elle, ne savait plus; elle a fait aller ses lèvres, j'ai compris et j'ai posé ma joue sur sa bouche. c'était son dernier baiser; Michelle

18. Bidule 27/11/2007

Très joli ce poème. Votre belle-mère peut être fière de sa belle fille ! Félicitations

19. lovetendresse 14/09/2007

bonjour michelle tres touchant ce poeme sur ta belle mère, un gentil hommage!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau