Voici quelques explications et anecdotes sur cette course fascinante

PARIS - ROUBAIX

OU

L'ENFER DU NORD

Cette course fascine car elle est un long supplice, elle est surnommée "L'ENFER DU NORD" à cause de ses pavés.

Par tous les temps, le Paris-Roubaix est un enfer. Enfer pluvieux donc glissant et boueux - Enfer aride donc poussiéreux.

Par temps sec, les coureurs peuvent rouler sur les bas-côtés mais alors ils n'échappent pas aux crevaisons.  Il faut surmonter de multiples obstacles. Les trajectoires imposées par les pavés font que lorsqu'un coureur tombe, il est difficile pour celui qui suit de l'éviter.

Quand il pleut, les nids de poule et les ornières sont invisibles car gorgés d'eau.

Pour atténuer les secousses, les coureurs superposent plusieurs couches de guidoline.

Paris-Roubaix ne part plus de PARIS mais de COMPIEGNE pour arriver au vélodrome de ROUBAIX.

Cette course requiert une très grande puissance musculaire - des jambes comme des bras - pour absorber les chocs des pavés. Pour conserver la maîtrise de ses trajectoires, il faut savoir agir avec une extrème délicatesse et de la souplesse dans ses gestes; Il faut se rendre sur place pour comprendre. Quelques passages sont très dangereux pour les cyclistes comme le "Carrefour de l'arbre", la "Tranchée de Wallers-Arenberg, des kilomètres de secteurs pavés, des passages très étroits, des chaussées déformées à travers la campagne.

PARIS-ROUBAIX est une des plus anciennes classiques cyclistes.Elle a été créée en 1896.

Vous trouverez ci-dessous tous les vainqueurs depuis sa création mais avant je vous livre une petite anecdote relevée dans l'Almanach du Nord 2008.

" LA MESSE AVANT L'ENFER"

Créée en 1896, la première édition de PARIS-ROUBAIX, le mythique "Enfer du Nord",  fut remportée par l'Allemand Fischer qui effectua les 280 kilomètres en 9 H 17; l'année suivante, les organisateurs faillirent renoncer à cause d'un problème inattendu. Selon Jean Durry qui rapporte l'anecdote, "les populations du nord s'étaient élevées avec violence contre l'idée que les coureurs ne pourraient aller à la messe, le jour de Pâques;" Aussi fit-on célébrer une messe à 4 heures du matin, juste avant le départ donné Porte Maillot.

                                       

Commentaires (1)

1. Lenoar 09/04/2011

La messe n'a finalement pas eu lieu en 1896 contrairement à ce qui se dit souvent , ...en raison de l'heure trop matinale du départ. Les organisateurs avaient annoncés cette messe pour faire un coup de "réclame" ...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau