l'indispensable




Le téléphone


Où vas-tu chaque fois que tu veux être en paix?
Sur les bords d'un étang ou dans une forêt ?
L'endroit importe peu dès que tu l'abandonnes
Cet objet dérangeant qu'on appelle téléphone

Le matin, le midi et quelquefois la nuit
Au travail, dans la rue, sa sonnerie retentit
Allo! bonjour, c'est moi; où es-tu? Que fais-tu?
Allo! tu m'entends? je te rappelle - ça n'passe plus

Au milieu d'une allée d'un grand supermarché
Quelques femmes arrêtées au rayon du boucher
Sursautent en entendant quelques notes de Bach
Vite, vite, elles se dépêchent et fouillent dans leur sac

Parents inquiets, amoureux fous, maris jaloux
De Pékin à Paris, de New-York à Moscou
Arrêtez! Arrêtez de nous téléphoner
ALLO ! Vous nous privez de notre liberté

Commentaires (4)

1. arlette 23/08/2012

Faîtes comme moi, fermez-le à chaque fois que voulez être tranquille !!! ;-)

2. Michelle 03/03/2011

Claude, tu es TRES en retard

1) L'IPHONE, ça fait 2 ans que je l'ai;il a remplacé les téléphones que j'ai eus dès leur invention
2) L'IPODE , je m'en sers tous les jours depuis longtemps
3) L'IPAD, Dominic va me donner le sien le 25 mars, date de sortie du nouvel IPAD;
J'ai écrit ce poème mais je suis accro de tout ce qui est informatique (Domi est ingénieur informatique et il me met au courant de toutes les nouveautés) et c'est même moi qui règle les téléphones, les appareils photo etc...de mes amis; J'adore !
En tous cas, merci de ta visite - bisous

3. Claude (site web) 02/03/2011

Comme c' est bien dit
Un projet pour E phone E pad E pod et compagnie ?

4. Mony (site web) 05/08/2009

Me voici encore, Je peux te tutoyer ?
Ton site est si vaste qu'il me faudra venir plusieurs fois...
Comme je suis d'accord avec ce poème. Je déteste le téléphone. Lorsque la sonnerie retentit, mon cœur se crispe.
Amicalement
Mony

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau