Je n'en veux plus !

 

Je n'en veux plus

 

Le facteur guettant sur ma mine

Un signe de contrariété

N'a pas besoin de demander

L'âge que j'ai, il le devine

 

Depuis que j'ai eu soixante ans

Ma boîte aux lettres est envahie

De catalogues de fin de vie

Comment payer son enterrement

 

Tout ce qu'il faut pour mon confort

Une baignoire avec une porte

Coussins chauffants, cannes de toutes sortes

Même des couches, ça c'est trop fort !

 

Ces entreprises brisent le moral

Des femmes actives qui, comme moi

Débordent de vie et de joie

Et peuvent encore aller au bal !

Commentaires (1)

1. Jocelyne 04/04/2011


Vous avez entièrement raison. Pour moi c'est pareil - quelle plaie !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau