il ne faut pas grand'chose pour être heureux

Mon bonheur

Les gouttes de pluie ruissellent sur les fenêtres

On entend la chanson du vent dans les grands hêtres

La tempête de Novembre peut bien continuer

Dans mon fauteuil douillet, qu'il fait bon se lover


Sur la table du salon, quelques roses se penchent

La lampe de chevet éclaire ses fleurs blanches

Et donne de beaux reflets dans ma tasse de thé

Une assiette de gâteaux est prête pour le goûter


Sur son coussin moelleux, Petit Pussy ronronne

Devant la cheminée où dansent les flammes jaunes

Je reprends ma lecture qui parle d'histoires de coeur

UN CHAT  -  UN FEU  - UN THE - c'est çà le vrai bonheur

 

 

                                                            Michelle FLAMME

 

 

 

Commentaires (4)

1. julia 08/10/2011

bravo vos poèmes sont magnifiques

2. Carole 25/02/2011

Bravo pour ce joli poème

On imagine bien la scène; Vous avez mille fois raison - on est bien près du feu dans un cadre agréable

j'aime beaucoup vos poèmes; ce sont comme de petites histoires très agréables à lire

3. Marcel 21/08/2009

Vous m'offrez une tasse de thé ?

4. danielle 18/06/2007

que dire de plus toujours plus beau

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau