Histoire vraie d'un vieux chat,sauvage, sale, errant et vivant dans mon jardin

 


   

 


CHALET, le chat laid

C'est un chat, un chat laid

Un chat de mon quartier

Un chat abandonné?

En tous cas, c'est un chat

Je l'appelle CHALET

Tellement il est laid

 

Sa tête est ordinaire

La moitié de son corps

Comme un chat de gouttière

Le reste, multicolore

Il est ébouriffé

Et à l'air recollé

 

Il traîne dans ma cour

Dort sous mon cerisier

Jamais un miaulement

C'est un chat nonchalant

Il a l'air sans amour

Et il me fait pitié

 

Dès que je l'aperçois

Je m'approche de lui

Et doucement lui dis

Bonjour, mon p'tit Chalet

Veux-tu un bol de lait

Quelque chose à manger ?

 

Il recule d'un pas

Mais ne se sauve pas

Et devant lui je pose

Une tasse de lait

Des croquettes bien dorées

Un tas de bonnes choses

 

Enfin le bon vieux chat

Commence son repas

Je le regarde, si frêle,

Il doit être malade, il avale avec peine

Et mon Dieu, qu'il est sale !

 

J'aimerais le toucher

Le laver, l'embrasser

Mon jardin est le sien

Je crois qu'il m'aime bien

Peut-être que demain

J'aurai un p'tit câlin !

 

 

 

 

Commentaires (9)

1. Michelle 25/02/2011

Pour Claude

Merci pour ton commentaire -

Les Pontois et surtout les gens de l'EDF, ne savaient pas qu'il y avait des artistes dans la cité !

2. Claude (site web) 25/02/2011

Ce matin c' est mon jour de lecture
Qu' est ce que tu écris bien ! ! !
Ca vaut une bonne peinture . . .
On aime les chats mais aussi les chiens
Continue Michelle ça fait beaucoup de bien.
J' ai trouvé le lien sur google MERCI

3. Michelle 22/11/2010

Bonjour JEAN

Merci de votre visite - les commentaires me font toujours plaisir.

Quel nom avez-vous donné à cette chatte?

(La météo annonce le grand froid pour la fin de semaine, je pense à tous les chats qui vont passer la nuit dehors !)
Beaucoup préfèrent la liberté, ils n'ont pas l'habitude d'être enfermés;
Chalet, je l'ai gardé une nuit. Le matin, j'ai trouvé la pièce où je l'avais mis dans un drôle d'état : rideaux arrachés, pipi...et j'en passe!
À bientôt

4. JEAN 22/11/2010

Nous aussi on a une chatte sauvage, depuis 10 ans elle se fait nourrir et rentre quand la porte est ouverte, mais ne supporte absolument pas les portes fermées. Jamais on a pu la toucher, la caresser, mais elle se frotte à notre jambe quand on cuisine.

On l'adore ,elle est trés BELLE

5. Roselyne 22/08/2010

Je viens de découvrir votre site et je suis sous le charme.
Quelle gentillesse dans ce poème: j'ai reconnu Codette, chatte de mon jardin , à force de patience, j'ai eu mon petit câlin, tout petit et toujours timide.

6. Michelle 28/05/2009

Bonjour JESS
Sur la photo, Chalet est déjà un peu mieux. La première fois que je l'ai vu, il était maigre; ses poils étaient emmêlés et faisaient des noeuds.Il marchait bizarrement
La suite de sa vie dans mes autres poèmes : mon beau Chalet et la mort de Chalet. Merci de ton commmentaire

7. Jess 28/05/2009

c'est super mignon!
Mais ce chat n'est pas si vilain que ça !!!

8. Mathilde 06/01/2008

Tu ecris super bien!!
biss!!

9. michelle 12/07/2007

Vous aimerez sûrement http://foyerfelin.free.fr/Chapitre3J.html#Jardin-et-chat

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau