Dziadek (mot polonais signifiant Grand-Père)

        

DZIADEK

 

 

   Debout, fier et heureux devant ta maisonnette

A l'heure de la sortie, tu les regardes passer

Tes anciens camarades de l'usine d'à côté;

Directeurs, ingénieurs s'avancent et te saluent;

En leur tendant la main, tu retires ta casquette

Toi, petit ouvrier polonais estimé

Retraité maintenant depuis quelques années;

Tu t'inclines, leur souris et leur réponds, ému.


La France était, pour toi, le pays des merveilles

Tu quittas la Pologne, laissant frères et parents

Avec la grande envie de réussir ta vie

Tes pas te conduisirent jusqu'au coeur d'un village

Où l'amour te piqua telle une petite abeille;

Avec ta polonaise pleine de bons sentiments

Tu travaillas sans cesse et tout fut réussi

Grâce à ta gentillesse, politesse et courage


C'est pour toi, mon grand-père, que j'écris ce poème

Si tu nous vois, là-haut, dans un coin de ton ciel,

Je suis sûre que tes yeux se remplissent de larmes

Quand tu regardes encore passer les ouvriers;

Le nouvel ingénieur, sur la même route, t'aime

Il entre dans ta maison inondée de soleil

Cet homme aimé de tous, souriant, plein de charme

Est l'arrière-petit-fils d'ouvrier polonais









Commentaires (4)

1. janina 13/03/2016

C'est très émouvant de voir cette photo de votre gd-père, car mon papa fauchait aussi l'herbe pour ses lapins et il m'emmenait avec lui ; il entassait l'herbe dans un grand sac de jute qu'il mettait sur son dos, et portait la faux à la main. il n'a pas travaillé dans les mines, mais chez des agriculteurs quand il est arrivé en France, après il a pris un autre chemin, mais je me retrouve dans le poème qui fait référence au courage, à la droiture de nos aïeux ; merci de ce partage

2. Jacques 06/03/2011

J'ai habité Berlaimont et j'ai connu vos grands-parents; quand je passais devant chez eux, nous nous faisions un signe de la main; l'été,en fin d'après-midi, ils étaient assis sur leur perron.
Votre père, Stanis, a joué au foot avec le mien; Doris, votre maman était d'une très grande gentillesse et avait toujours le sourire; je m'aperçois que vous lui ressemblez énormément
Bravo pour votre joli site et vos beaux poèmes pleins d'amour

3. Lysiane 29/11/2010

Je suis de Berlaimont - je me souviens de votre grand'mère Catherine si courageuse,de votre grand-père et son beau jardin, de votre maman Doris, gentille, rigolote, qui chantait de si belles chansons anglaises lors des ducasses et de vous, petite fille aux longs cheveux blonds, toujours souriante sans oublier Stanis Quelle plaisir de vous retrouver sur internet; je vais en parler à mes enfants - à bientôt, je reviendrai avec grand plaisir

4. PAUL 04/05/2010

Votre grand-père était quelqu'un de bien; j'ai connu votre famille; votre grand'mère aussi était extraordinaire

C'est vrai que s'il voit son arrière-petit-fils devenu ingénieur entrer dans sa maison, il doit être vachement fier et heureux

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau