Pensées fantaisistes, jeux de mots, bouffonneries d'Alphonse ALLAIS, humoriste français mort en 1905

"Il vaut mieux être cocu que veuf : Il y a moins de formalités !"

"Impossible de vous dire mon âge, il change tout le temps"

"Tout est dans tout, et vice versa"

"C'est quand on serre une femme de trop près qu'elle trouve qu'on va trop loin"

"Je me suis toujours demandé si les gauchers passaient l'arme à droite"

"La vie est, comme on la fait"

"La mode est à l'hygiène, les microbes en mènent de moins en moins large. Et la Société Protectrice des Animaux qui ne bouge pas !"

"J'ai poursuivi mes études sans jamais les rattraper"

"Un cocu ! un entier qui partage sa moitié avec un tiers !"

"Dieu n'a pas fait d'aliments bleus. Il a voulu réserver l'azur pour le firmament et les yeux de certaines femmes"

"Ne remets pas à demain ce que tu peux faire après-demain"

"Avant de demander sa main, il la baisa ... près de l'oreille"

"La mort est un manque de savoir-vivre"

"Partir, c'est mourir un peu, mais mourir, c'est partir beaucoup

"Le comble de la prudence : Marcher sur les mains de peur de recevoir une tuile sur la tête !"

"L'italien est un peuple si musical qu'au lieu de dire vingt sous, il dit une lire"

"Les pommes de terre cuites sont tellement plus faciles à digérer que les pommes en terre cuite"

"Nous parlons de tuer le temps, comme si, hélas,  ce n'était pas lui qui nous tuait"

"Les russes sont généralement très propres. On a raison de dire en parlant d'eux : les populations slaves"

 

Alphonse Allais de l'âme erre et se fout à l'eau !

Ah, l'fond salé de la mer! Hé ! ce fou ! Hallo

"Le rire est à l'homme ce que la bière est à la pression"

                                                                                               (à suivre ..... )

 

Commentaires (1)

1. 03/03/2009

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau