Ancienne chanson rigolote que j'ai retrouvée à la demande d'un ami - son père la chantait dans les banquets -

Méfiez-vous d'Anatole

1922

Chanson créée par Georgius Musique de Pierre Chagnon

 

Paroles :

 

Anatole était mon meilleur copain

Jusqu’à-z hier matin

J’y aurais confié un secret personnel

Ou ma montre en nickel

Eh bien ! Il vient d’abuser d’ma bonn’ foi

Pendant mon absence, il est v’nu chez moi

Il a pincé les nichons de ma soeur

Il a bavé dans le plat de choux-fleurs !

Il s’est lavé les pieds dans mon piano

Il s’est essuyé avec mes rideaux

 

Refrain :

 

Méfiez-vous d’Anatole

C’est un coquin

C’est un coquin

Sous son air bénévole

Il cache une âme de gredin

 

J’aurais dû ouvrir l’oeil depuis longtemps

Je me souviens maint’nant

Dans la maison d’campagn’ de mes parents

Je l’emmenais souvent

Or la nuit fallait en cas de besoin

Aller aux waters dans l’fond du jardin

Mais lui rel’vait le rideau d’la ch’minée

Posait sa carte et retournait s’coucher

Le lend’main, la bonn’ l’accusait tout haut

Il lui sout’nait qu’ça v’nait des p’tits oiseaux

 

 

 

Refrain :

 

Méfiez-vous d’Anatole

C’est un coquin

C’est un coquin

Sous son air bénévole

Il cache une âme de gredin

 

Ma bonn’ grand-mère avait un râtelier

Qu’ell’ mettait pour dîner

Après chaqu’ repas ell’ le déposait

Dans un p’tit coffret

Anatol’ qui n’pensait qu’à faire des tours

S’en fut en douc’ le chiper un beau jour

Et su’ l’fauteuil où ell’ devait s’asseoir

Vint le poser sans qu’personn’ puiss’ le voir

Si bien que lorsque s’assit ma grand-mère

Avec ses dents ell’ se mordit l’derrière

 

Refrain :

 

Méfiez-vous d’Anatole

C’est un coquin

C’est un coquin

Sous son air bénévole

Il cache une âme de gredin

 

J’y avais prêté pendant toute un’ semaine

Ma jolie Citroën

Un beau jour devant aller à Bordeaux

J’lui réclam’ mon auto

Il me la rend. Nous partons tous les deux

Mais en arrivant près de Périgueux

Trouvant que ma voiture roulait moins bien

J’lui dis inquiet : «J’me demande à quoi ça tient ?»

Et c’est alors que cette crapule m’avoue

Avoir vendu le moteur et les roues !

 

Refrain :

 

Méfiez-vous d’Anatole

C’est un coquin

C’est un coquin

Sous son air bénévole

Il cache une âme de gredin

 

Une autr’ fois je l’emmène faire un billard

Au café des Boul’vards

Ça faisait douz’ parties qu’il v’nait d’gagner

J’lui dit : «Rentrons dîner.»

Mais v'là l’patron qui cavale derrière nous

En nous traitant de voleurs, de filous

«Mon billard, nous dit-il, il a disparu

J’veux vous fouiller...» Et alors, qui l’eut cru ?

On a r’trouvé l’billard dans son veston (*)

Et puis les boul’s dans son pantalon

 

Refrain :

 

Méfiez-vous d’Anatole

C’est un coquin

C’est un coquin

Sous son air bénévole

Il cache une âme de gredin

 

(*) variante :

 

On r’trouvé l’billard dans son gousset

Et les accessoir’s en d’ssous son gilet

Commentaires (5)

1. MAURICE L. BARDARY 30/06/2011

C'était le chant inévitable des rugbymen de Saint-Amand-Montrond (Cher)lors des réunions, verre en main, ou en déplacements en cars Chausson,
dans les années 50!

Souvenirs, souvenirs, des amis ont changé de fréquence, chacun attend en
rêvant son tour, sans mollir!

2. alves (site web) 06/12/2010

elle est bien mais elle est longue

3. PO 06/06/2009

TROP BIEN ANATOLE

4. chaima (site web) 04/09/2008

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaapardon

5. derrider 10/03/2008

ma grand mere a un grod dèrrière et mon grand père se gratte le derrière en se le mordant

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau